De nos jours, le stress est devenu un problème de la vie moderne reconnu chez l'homme. Si nos chats n'ont pas problème d'emploi, ni de pression au travail, ils peuvent malgré tout subir un stress important.


Des changements dans l'environnement, dans la routine quotidienne, des odeurs étranges, des bruits stridents, une litière souillée, l'absence de certains membres de la famille ou l'arrivée d'un enfant ou d'un nouvel animal sont autant de sources de stress chez le chat.
S'il ne peut éviter une source de stress, un chat va devenir anxieux, ce qui peut poser un certain nombre de problèmes de santé ou de comportement.

 Manifestations du stress


Les chats expriment le stress différemment selon leur personnalité. Chez un chat extraverti, qui devient soudainement nerveux, on suppose assez facilement que quelque chose le stresse. Par contre, on ne pense pas forcement qu'un chat timide qui reste immobile pendant de longs moments peut-être en fait anxieux.

Les manifestations fréquentes du stress chez le chat sont :

  • Malpropreté
  • Marquage urinaire
  • Léchage excessif et automutilation
  • Reste immobile ou caché
  • Agression (contre l'homme ou d'autres animaux)
  • Miaulements plus fréquents
  • Perte d'appétit ou au contraire augmentation d'appétit
  • Etat de vigilance permanent

Causes du stress

Elles sont nombreuses mais on peut noter l'anxiété liée à la cohabitation entre chat, au territoire restreint, à un changement de territoire, au mode de distribution alimentaire... Certains chats sont d'un naturel anxieux et le moindre changement d'habitude les perturbent. A savoir: Les chats aiment faire plusieurs petits repas par 24 heures. Leur donner seulement un ou deux repas est source de stress car ils ont peur de manquer. Ils mangent donc très vite leur ration et réclame de nouveau. Très souvent, les propriétaires croyant que leur chat a faim, donne de nouveau à manger. Le chat devient donc rapidement gros voire même obèse. C'est pourquoi il est conseillé de fractionner au maximum la ration journalière de votre chat voire même de l'habituer (dès tout petit si possible) à gérer lui-même sa ration de croquettes dans la journée (et la nuit).

Maladies liées au stress

La vessie est l'organe cible du stress chez le chat. La malpropreté sera donc un des premiers symptômes de l'anxiété.
Le stress participe ainsi au développement d'affections urinaires, comme la cystite interstitielle chronique.
Un stress chronique est aussi à l'origine d'une production élevée, continue de cortisol par l'organisme. Le cortisol entraîne entre autres une diminution des défenses immunitaires et rend donc l'organisme plus sensible aux maladies infectieuses.

Le stress peut-être favorisé par le mode de distribution alimentaire. Le fait de n'avoir qu'un ou deux repas par jour et la peur de manquer de nourriture entre ces repas favorisent l'anxiété. C'est pourquoi, nous conseillons de laisser la ration journalière de votre chat à sa disposition en permanence.

Que faire ?

  • Eviter de punir le chat.
  • Augmenter sa consommation d'eau.
  • Changer la litière pour une litière agglomérante non parfumée.
  • Mettre à disposition des lieux où grimper et des lieux d'observation ou de repos en hauteur (arbre à chat…).
  • Mettre à disposition des griffoirs.
  • Laisser la télévision ou la radio allumée en l'absence des propriétaires.

  • Passer plus de temps à s'occuper de son chat et à jouer avec lui.
  • Essayer de comprendre et de diminuer les conflits entre les chats si on en a plusieurs.

Retour à l'accueil.





  La FELINIERE  La FELINIERE  La FELINIERE  La FELINIERE  La FELINIERE  La FELINIERE

























     LA FELINIERE        PENSION POUR CHATS